BIO ART – BIO DESIGN

Enjeux culturels et sociétaux de la biologie de synthèse

Journée d’études le 6 mars 2014
organisée par Décalab en partenariat avec Leonardo/Olats

« Pourquoi est-ce que les chiens ne sont pas déjà bleus avec
des points rouges, que les chevaux n’irradient pas de
couleurs phosphorescentes dans l’ombre nocturne de la
campagne ? (…) Nous avons appris des techniques qui rendent
finalement concevable la création d’espèces végétales et
animales selon nos propres programmes (…) Nous pouvons
maintenant faire des êtres vivants artificiels, des œuvres
d’art vivantes. »
Vilèm Flusser, Art Forum, 1988.

25 ans plus tard, les « œuvres d’art vivantes » du bio art
s’inscrivent dans le champ de l’art et font l’objet
d’expositions et de multiples ouvrages.
25 ans plus tard, la biologie de synthèse entend proposer de
« programmer » effectivement le vivant comme nous le faisons
d’un ordinateur.
25 ans plus tard, les enjeux de l’impact humain sur
l’écosystème planétaire se font plus cruciaux.
25 ans plus tard, design critique et bio design imaginent
des scénarios où « nature 2.0 », innovation et développement
durable se confrontent.

A partir de la présentation de projets d’artistes et de
designers et du regard de critiques d’art, de chercheurs en
sciences humaines et en sciences dures, nous proposons lors
de cette journée d’études d’explorer quelques unes des
grandes questions artistiques, esthétiques, sociales,
culturelles et éthiques liées aux biotechnologies à l’ére de
l’anthropocène.

Participants :
Annick Bureaud, critique d’art, directrice Leonardo/Olats, Paris
David Benqué, designer et chercheur, Londres
Thibaud Coradin, directeur de recherche, Collège de France,
Paris
Anna Dumitriu, artiste, Brighton
Lucas Evers, WAAG Society, Institut pour l’art, la science
et la technologie, Amsterdam
Lia Giraud, artiste-chercheuse, EnsAD, Paris
Marion Laval-Jeantet (Aoo-Art Orienté Objet), artiste, Paris
Emmanuel Mahé, chercheur en usages émergents, EnsAD, Paris
Morgan Meyer, biologiste et sociologue de l’innovation, INRA
Paris tech, Paris
Franck Perez, biologiste cellulaire, Institut Curie, Paris
Natacha Seignolles, directrice Décalab, Paris
Claude Yepremian, ingénieur d’études, Museum d’Histoire
Naturelle, Paris

Journée animée par Didier Laval, chef de projet Ecsite, the
European network of science centers and museums, Bruxelles

Date : jeudi 6 mars 2014

Lieu :
Amphithéâtre Langevin
ESPGG – Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes
École supérieure de physique et chimie industrielles ParisTech
10 rue Vauquelin
75005 Paris
http://www.espgg.org/Bioart-Biodesign-Journee-d-etudes

Organisateurs :
Décalab : www.decalab.fr
Leonardo/Olats : www.olats.org
La participation de Leonardo/Olats à cette journée d’études
s’inscrit dans le cadre du projet européen StudioLab soutenu
par le 7th Framework Program de la Commission Européenne.

Inscription (dans la limite des places disponibles) auprès
de l’ESPGG
https://fr.surveymonkey.com/s/7YW6JXN

Amphithéâtre Langevin
ESPGG – Paris
9h00 – 18h00

http://www.olats.org/studiolab/studiolab.php

À propos de Art Presence Web

L'Actualité de l'Art // Art News Appels à projets pour les artistes // Opportunities for Artists
%d blogueurs aiment cette page :